Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2010 4 11 /11 /novembre /2010 17:55

BATTERIE DE QUINZE ET FORT DE 1849

Sur quelques cartes postales d'avant la seconde guerre mondiale,  on repère plus ou moins facilement une grande maison dont le toit est surmonté d'une sorte de clocheton.

 

batterie inconnue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 COM-0019.JPG

  Il me semble qu'il s'agissait du corps de garde de la batterie dite de Quinze. Deux batteries du dispositif des Blancs-Sablons étaient désignées par des numéros : la batterie de Treize, près de la redoute des Blancs-Sablons, (ancien camping), et cette batterie de Quinze entre le bout nord de la plage et la crique du Perzic.

 La plage des Blancs Sablons 06

Pour mémoire, les canons d'une batterie se trouvaient placés sur une plateforme, derrière un parapet, au plus près de la côte, les soldats logeaient dans des corps de garde à proximité, ou éventuellement sous la tente.

 

Au milieu du XIXe siècle, suites aux menaces de guerre avec l'Angleterre, les côtes de Frances ont été garnies de forts, fortins, réduits ou redoutes. A l'extrémité nord de la plage des Blancs-Sablons a été construite une redoute, que l'Atlas des bâtiments militaires de 1854 répértorie comme :

 

-Batterie de 15, réduit, construit en 1849, modèle 1846, type N°3. Caserne d’artillerie prévue pour 1 officier et 16 hommes avec magasin à poudre de 3 500 kg. En bon état. Logement du gardien, cuisine, citerne 15 m3.

Et mentionne également un bâtiment construit en 1757, logement du gardien, en bon état. Ce bâtiment est donc sauf erreur de ma part, le corps de garde qui servait précédemment de caserne à la batterie de Quinze.

 ELD-0037--2-.JPG

(La plateforme des canons devait se trouver en bord de falaise en gros sous le mot "garde".)

 

 Je ne sais pas si cette maison a eu un usage "civil" après le déclassement des batteries à la fin du XIXe. Les seules cartes postales où on la distingue datent d'avant la guerre 39-45. Quand et pourquoi a-t-elle été démolie, la question est posée. (Elle se trouvait alors sur la commune de Ploumoguer)

batterie-de-quinze.jpg

 Le fort daté au fronton de sa porte de 1849, dont la plateforme a été arrasée et cimentée est propriété municipale. Accès non sécurisé, interdit. La parcelle est inscrite au cadastre du Conquet : "Batterie de Quinze, 000 H 380, 126 m² (?!).

 

Toute information pour compléter cet article m'intéresse.  Merci.   12 nov 2010 / JPC

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean.pierre-clochon@wanadoo.fr
  • Le blog de jean.pierre-clochon@wanadoo.fr
  • : Sujet : histoire locale du Conquet et histoire maritime d'un point de vue plus général. Mise en ligne de mes dossiers constitués à partir de recherches dans toutes sortes de documents et d'archives depuis 1970. Je demande seulement qu'en cas d'utilisation de tout ou partie d'un dossier, la source en soit citée, et que pour une utilisation commerciale j'en sois informé. JPC
  • Contact

Recherche