Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 16:19

DE LA « JEANNE-PIERRE «  A L’ « ETOILE BLEUE »

 

L’arrivée de la vedette au Conquet

 

Alors que la station de sauvetage du Conquet attend depuis 1994 un canot de sauvetage neuf,  le 8 octobre 1998,  c’est la vieille  Jeanne-Pierre  qui entre au port en fin d’après-midi après une traversée pénible par mauvais temps, le pupitre de navigation endommagé par un court-circuit et le peak avant plein d’eau.

 

Avec cette embarcation désuète qui leur attire beaucoup de sarcasmes de la part du milieu maritime local, les sauveteurs en mer du Conquet vont cependant faire du  bon travail et jamais ils ne baisseront les bras en dépit des multiples pannes et autres avaries qui affecteront la Jeanne-Pierre, ni a cause du comportement difficile à la mer du bateau, dès qu’il est affronté à la houle.

 

Quel que soit l’outil, les canotiers assurent leurs missions !

 

Ci-contre, l'arrivée de la SNS 105 au Conquet, piquant du nez!









La Jeanne-Pierre  est le prototype d’une série de vedettes de première classe construites par les chantiers de Cornouaille à Douarnenez pour la SNSM. Le nom du bateau a été choisi par la  famille Singer qui  a fait en 1972 un don important à la société.

La vedette a été en poste à Audierne en 1974 où elle a connu quelques vicissitudes dont  une chute de son chariot sur la cale de lancement en 1978,  puis elle est partie à l’île de Bréhat  après refonte en 1982. A la fermeture de cette station, elle a rallié Loguivy de la Mer en 1992, puis Le Conquet en  fin 1998, remplacée dans les Côtes d’Armor par le canot tous temps Sant Ivy.

 C'est un bateau en bois de 12,60m, pour un poids de 15 tonnes. 2 moteurs Poyaud de 250cv la propulsaient à l’origine à 17,5 nœuds.

 







(Retour de mission)













Les vedettes suivantes de même type (une dizaine) ont été construites en bois, puis en bois plastifié puis en polyester. Les premières unités sont reconnaissables à un décrochement du pont à l’arrière de la timonerie. Cette haute marche causant de nombreuses chutes de canotiers, surtout la nuit, a été supprimée par l’adoption d’un plan de pont d’un seul tenant.

 

 

Escorte au Patron- Aristide- Lucas pour sa dernière traversée

 

Le 3 avril 1999, La Jeanne-Pierre accompagne son prédécesseur, le canot tous temps Patron Aristide Lucas du Conquet jusqu’à Porscave dans l’aber Ildut, d’où un camion le mènera jusqu’à l’entrée du Cross-Corsen où il est exposé depuis.

 



















(Quelques minutes avant le départ du Conquet)

Automne 2005, la Jeanne-Pierre quitte Le Conquet


Au cours de l’année 2005, la Jeanne-Pierre a encore effectué une vingtaine d’interventions, mais la vieille dame était bien fatiguée atteignant péniblement les douze nœuds en vitesse maxima.  Les canotiers et en particulier les mécaniciens étaient fort sollicités pour la maintenir dans le meilleur état possible. Jusqu’à son départ pour Saint-Malo elle a été entourée de soins constants de telle sorte qu’elle a toujours pu venir au secours des navires en difficultés.


(Travaux d'entretien au Croaé)
 

Elle avait fait son voyage aller en octobre 1998, c’est en octobre qu’elle fait son voyage retour. La Jeanne-Pierre a quitté Le Conquet le 26 octobre 2005 à 8h du matin,  convoyée par mauvais temps à  Saint-Malo par un équipage de la SNSM du Conquet. Du côté de la basse de Portsall, quelques « surfs » sur les vagues, ce qu’avec son avant surbaissé elle n’aimait pas beaucoup, l’ont faite pivoter cap à l’opposé, ce qui a fait l’équipage dire qu’elle voulait revenir au Conquet. Le moteur tribord a jugé bon de s’arrêter au passage des Héaux de Bréhat, mais après l’escale pour la nuit à Saint-Quay-Portrieux il a consenti à redémarrer et le reste du trajet jusqu’à l’atelier du C.E.R.O, chantier naval et centre d’entretien de la SNSM  Saint-Malo s’est accompli sans souci majeur.

 

Après quelques remplacements ponctuels dans diverses stations de sauvetage, dont les embarcations étaient en travaux ou en arrêts momentanés, la Jeanne Pierre a été sortie récemment de la flotte SNSM. (Société Nationale de Sauvetage en Mer)

 

Elle a trouvé acquéreur à la plaisance et, sous pavillon belge, est devenue l’ Etoile-Bleue. Souhaitons au bateau et à son équipage d’excellentes navigations.


(Photo communiquée par Laurent Devavry)


Ci-dessous, La Louve, SNS 151 qui a pris au Conquet la succession de la Jeanne-Pierre



SUIVEZ LES ACTIVITES DE LA STATION SNSM DU CONQUET SUR LE SITE  :
                                www.snsmleconquet.org


                                                                                        JPC

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean.pierre-clochon@wanadoo.fr
  • Le blog de jean.pierre-clochon@wanadoo.fr
  • : Sujet : histoire locale du Conquet et histoire maritime d'un point de vue plus général. Mise en ligne de mes dossiers constitués à partir de recherches dans toutes sortes de documents et d'archives depuis 1970. Je demande seulement qu'en cas d'utilisation de tout ou partie d'un dossier, la source en soit citée, et que pour une utilisation commerciale j'en sois informé. JPC
  • Contact

Recherche