Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 18:05

L'ILE BENIGUET, située à une distance moyenne de 5 km du Conquet a une superficie de 57 hectares, sa forme générale ressemble vaguement à un os allongé, elle est orientée sud-ouest/nord-est. .. Cette île n'a jamais eu d'autonomie ni de gouvernement propre, son "histoire" se rattache donc à celle de ses propriétaires : comtes de Léon, religieux de St-Mathieu, famille de Kerlec'h, puis à sa dépendance administrative : commune de Ploumoguer jusqu’en 1899, puis commune du Conquet.

 

EPOQUE MEGALITHIQUE. L'île était habitée, des ensembles de pierres levées en témoignaient encore au siècle dernier. Fréminville écrivait: "dans l'île de Beniguet il y a quelques menhirs et deux de ces dolmens d'une construction particulière que les anciens auteurs désignaient du nom de "Cellae" (loges ou cellules),  parce qu'ils sont fermés de toutes parts, car composés de 4 pierres plates plantées verticalement en carré et soutenant la plateforme. Des ossements humains y ont été recueillis".  Le lieutenant de vaisseau Devoir, archéologue passionné, ajoutait : "L'île conservait encore en 1835, trois allées couvertes, précédées par une double rangée de menhirs, côté sud. Quelques sarcophages (pierres plantées de champ formant rectangle  et recouvertes par une dalle plate), contenant des ossements humains ont été exhumés près de la maison du fermier.

 

EPOQUE GALLO-ROMAINE. "Beniguet : l'île est toute jonchée de fragments de poteries romaines. Les Romains y eurent donc un établissement d'une certaine importance" (Devoir.  La Bretagne Touristique 1922).

 

MOYEN AGE.  L'île appartient alors aux comtes de Léon dont la cour réside à Lesneven. En 1169, ils la lèguent aux moines de St Mathieu, l'île est réputée bonne terre agricole et bonne pâture. Les religieux la font exploiter par des fermiers, les revenus viennent s'ajouter à ceux déjà importants de l'abbaye.

 

XVIe SIECLE. 1559, les moines cèdent Beniguet pour 8 livres de rente par an, à Jean de Kerlec'h, sieur du Plessis (Plessis-Quinquis, manoir sur la route du Lannou à Ploumoguer).  En 1680, la famille de Kerlec'h est toujours propriétaire "d'une isle appelée l'isle bénite, située dans la mer océane et d'elle entourée, contenant une lieue et demy de circuit, en laquelle il y a une maisonnette couverte de gleds, non habitée, avec la ruine d'une vieille chapelle Notre-Dame, regardant du midy la dicte paroisse de Plougonvelin et l'abbaye de Saint-Mathieu et d'eux éloignée de trois à quatre lieues, tenue en ferme par François Le Gal et Guillaume Quellec, pour en payer par an la somme de vingt-sept livres.............................................................................

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean.pierre-clochon@wanadoo.fr
  • Le blog de jean.pierre-clochon@wanadoo.fr
  • : Sujet : histoire locale du Conquet et histoire maritime d'un point de vue plus général. Mise en ligne de mes dossiers constitués à partir de recherches dans toutes sortes de documents et d'archives depuis 1970. Je demande seulement qu'en cas d'utilisation de tout ou partie d'un dossier, la source en soit citée, et que pour une utilisation commerciale j'en sois informé. JPC
  • Contact

Recherche