Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 16:25

LE CHANTIER DU CROAE, DE LA RESTAURATION DES BOURBONS (1815), A LA FIN DU XIXe

 

Après la chute de l'Empire, la paix revenue, on note à côté des canots de pêche quelques unités plus importantes essentiellement des sloups.

 

Vigilant 18 tonneaux, construit en 1817, armé aux transports intérieurs

L'Union construit en 1817, 29 tonneaux, armateurs Gautier-Dubois

St Joseph, construit en  1817, 45 tonneaux, armé au cabotage

La Marie Claudine, construit en 1820, 23 tonneaux, petit cabotage

St Jean, construit en 1823, 27 tonneaux, armé au cabotage

Le Jules, construit en 1827, 29 tonneaux, armé au petit cabotage

etc..

 

Les Mazé (suite)

Gabriel Mazé vit au Croaé avec sa femme Perrine Cariou et leurs enfants. Charpentier de marine, il exerce au moins de 1831 à 1851. Mais au recensement de 1856, notre homme qui a près de 70 ans est notifié "mendiant", il habite alors avec sa femme et le dernier de leurs enfants (?), qui n'a que douze ans, dans la rue Dom Michel Le Nobletz.

 

Quelques réalisations:

1833, certificat de construction par Mazé d'un sloup de 13,17 tonneaux, le Père de Famille, 9,10 m X 2,93 m X 1,60 m pour Le Guerrannic et Le Louet d'Ouessant, petit cabotage.

 

1841, Jeune Marie Yvonne, 1 tonneau, 4,33 m X 1,68 m  pour Le Louet sloup de pêche.

 

1875, Mazé Robert Gabriel, charpentier de marine en retraite construit au Conquet un côtre de 9,33 m pour 8,84 tonneaux la Margueritte, pour Henri Marie Guyho

 

Constructeurs de navires "résidents temporaires"

 

Des maîtres-charpentiers extérieurs à la commune viennent s'installer au Conquet le temps d'un chantier, on recense ainsi quelques réalisations :

 

Alphonsine, construit en 1841, 12,37 m pour 30,08 tonneaux par Mathias Salaun, maître constructeur à Brest pour Jean Marie Le Guerrannic et cie.

 

St Pierre, bateau pilote d'Ouessant,  construit en 1853, 6,62 mètres  pour 3 tonneaux, par Jean Etienne Adam.

 

Michel Le Nobletz, construit en 1859,  sloup de 6,30 tonneaux, par Antoine Josse pour Ernest Le Guerrannic

 

St Jean, francisé en juin 1860, 6,80 m, 5,42 tonneaux par Antoine Josse pour Ernest le Guerrannic

 

Deux frères "étrangers" à la commune se sont installés de manière durable au Conquet: François et Louis Thépot, maîtres-menuisiers, originaires de Plouarzel. Louis habite sur le quai où sa femme est aubergiste, François demeure avec sa famille rue Poncelin.

Une réalisation connue : en 1866 la Marie Hortense, bateau poste d'Ouessant, sloup non ponté de 7,20 m, construit par  Louis Thépot pour Paul Stéphan. Au recensement de 1876, les deux frères sont toujours conquétois.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de jean.pierre-clochon@wanadoo.fr
  • Le blog de jean.pierre-clochon@wanadoo.fr
  • : Sujet : histoire locale du Conquet et histoire maritime d'un point de vue plus général. Mise en ligne de mes dossiers constitués à partir de recherches dans toutes sortes de documents et d'archives depuis 1970. Je demande seulement qu'en cas d'utilisation de tout ou partie d'un dossier, la source en soit citée, et que pour une utilisation commerciale j'en sois informé. JPC
  • Contact

Recherche